Un point de vue sur des faits d'actualité !

Le revenu universel, impossible à mettre en place car trop coûteux ?

https://cdn-s-www.bienpublic.chttps://assets.support-vision.fr/images/630DE271-0053-4369-88F8-D093C59462E0/LBP_v1_02/il-faudra-sans-doute-cinq-dix-quinze-ans-reconnaissait-manuel-valls-a-evry-avant-que-le-revenu-universel-devienne-realite-photo-julio-pelaez-1465069587.jpg

Le revenu universel fait de plus en plus parler de lui ces derniers temps. Appliqué à l’heure actuelle seulement en Finlande (800€ par mois) et en Alaska (1700 dollars par an) (oui oui, c’est vraiment pas grand-chose), il est en tests dans de nombreuses municipalités dans le monde et dans quelques états. En France, Hamon proposait 1000 € par personne et par mois et c’est cette valeur qui est testée actuellement quelque part en Aquitaine. Donner 1000€ comme ça à tout le monde, même les chômeurs, même les vieux (et parfois même les enfants ?), c’est génial non ? Bien entendu, ça semble un peu trop idéaliste et irréalisable... Voyons ça, les principaux arguments contre que j’ai entendu sont : « Ah mais c’est communiste ça », « Le revenu universel c’est l’assistanat universel, ces gens-là renient nos traditions ouvrières » (Fillon © 2017), « Ca coûterait beaucoup trop, on est 67 millions tu te rends compte ! ». Bien entendu je ne vais pas répondre au premier argument (car ce n’en est pas un), je vais répondre très rapidement au 2e (car ce n’en est pas vraiment un non plus) et je vais surtout parler du troisième !

Du coup oui, « c’est l’assistanat universel » et « c’est renier les traditions ouvrières » ? Bon alors, le fameux « assistanat », j’en parlerais un peu plus bas. Par contre, sait-il que le statut d’ouvrier en tant que tel n’existe que depuis 200 ans à tout casser (depuis la révolution industrielle quoi), en quoi c’est une tradition du coup ? Et même pourquoi ça serait bien de la conserver en fait ?? Elles sont où les traditions agricoles depuis la découverte de l’agriculture ? (Il y a 10000 ans, à peu près). Merci François et au revoir à lui, parlons de choses sérieuses maintenant.

https://www.lesrepliques.com/photo/art/default/11110157-18436943.jpg?v=1486228040
Désolé je n’ai pas pu résister, je suis incorrigible.

Il y a quelques temps, on a entendu parler d’études de l’administration pour réduire les coûts des aides sociales. Et on a eu un chiffre pour nous l’expliquer : « toutes ces aides représentent 26% de l’ensemble des dépenses publiques en 2016, vous rendez-vous compte du gouffre que c’est ! »

Alors je veux bien le croire que c’est un gouffre, peut être bien oui, mais en fait il faudrait déjà donner de réels chiffres plutôt que juste un pourcentage, car là je vois qu’il y a 74 autres pourcents dépensés ailleurs… Et en fait, juste par curiosité hein, les dépenses publiques c’est combien ? Enfin bref, comme par hasard les 50 articles de médias ont repris ce chiffre et aucun, je dis bien aucun, n’a donné la réelle valeur en euros. Car 26% d’accord, mais combien ? 10 milliards ? 1000 milliards ? Je me suis donc renseigné à ce sujet.

https://www.lafinancepourtous.com/wp-content/uploads/2012/12/Comptes-publics.png
Image tirée du net après une rapide recherche. J’imagine que les 26% c’est la somme des 4 en bas à gauche ? Les 25,5% « autres » ? Le remboursement de la dette de l’état (intérêts) + les « dépenses de fonctionnement » (allez savoir ce que c’est précisément… Les salaires ? Le matériel ?..).

Combien ça coûterait par rapport aux dépenses actuelles ?[tocIgnore][/tocIgnore]

D’après l’INSEE, les dépenses publiques (de 2016 toujours, je vais rester sur cette année) représentent 56.2 % du PIB, qui lui-même équivaut à 2 228,9 milliards. Après un rapide calcul, on en conclu donc que toutes les aides de l’état (qui comprennent APL, bourses, chômage, subventions familiales etc, vraiment tout) sont de : 325,68 milliards par an. Est-ce que c’est beaucoup ? Oui c’est certain. Est-ce que c’est un gouffre ? Je n’en suis pas si sûr. On en parle du CICE qui coûte 52 milliards par an (en moyenne en fonction des sources) alors que son utilité est contestée ?. De l’évasion fiscale qui est de 50 milliards par an ? (toujours en moyenne selon les sources, impossible de trouver un chiffre « officiel »). Alors oui, avec cette comparaison qui n’a en fait pas grand-chose à voir, on tombe sur 100 milliards, on en reste donc assez loin. Oui, sauf que toutes ces aides sont nécessaires, en tout cas quand on est humain et qu’on ne souhaite pas que son prochain vive sous un pont, et d’ailleurs une part revient à l’état à travers la TVA, puisque cet argent est dépensé. Alors que ces 100 milliards cités précédemment, c’est de la pure perte.

https://generationbethune.files.wordpress.com/2017/09/repartition-des-ressources-fiscales-de-l-etat-1.png
Les recettes de l’état en 2016. Je pense que je pourrais écrire plein d’articles dessus….

Enfin bref, peu importe et c’est un autre débat, je pars hors sujet-là. Calculons le coût d’un salaire universel, disons de 800€ pour chaque Français de 18 ans et plus (18 ans et plus sinon on va se retrouver avec des familles de 8 enfants et on n’en veut pas, on est déjà trop nombreux sur cette Terre). Je précise que le but du salaire universel c’est bien de remplacer toutes les aides qui existent. Il y a 51 millions 887 mille Français de 18 ans et plus (INSEE). Multiplié par 800, cela coûterait donc 41,5 milliards par mois, soit 498 milliards par an. Alors, incommensurable ? Non, on est seulement à 160 milliards au-dessus des aides actuelles… Ça fait quand même 50% de plus me direz-vous, mais attendez ! Déjà pour commencer, gérer une seule aide avec une règle très simple c’est bien plus facile que d’en gérer 50 comme maintenant. On fait énormément d’économies de gestion et je pense que ces dépenses ne sont pas comprises dans les 325 milliards (mais là au final je ne peux pas en être certain).

Idées diverses[tocIgnore][/tocIgnore]

Ensuite, je ne suis pas économiste hein, je ne vais pas vous faire des tonnes de savants calculs, mais je vais juste signaler par exemple qu’on peut rajouter une condition simple sur ce revenu : il pourrait être décrémental à partir de 2 ou 2,5 smic de salaire par exemple, ainsi quelqu’un qui gagne environ 2800€ net en travaillant (donc 3600€ au total), va progressivement perdre ces 800€ au fur et à mesure que son salaire continue d’augmenter, par exemple lorsqu’il est à 3300€ il ne touche plus que 550 (ce qui fait 3850). Comme ça les grands patrons ou actionnaires qui touchent des millions par an n’en verront pas la couleur et je trouve ça parfaitement normal, qu’est-ce que 800€ pour eux ? On a donc un peu de gains de ce côté-là… Après c’est sûr que ce n’est pas vraiment le concept même du salaire universel, mais on peut l’adapter !

On peut aussi sûrement travailler du côté des retraites, les abaisser en partie car, d’après une étude fin 2015 de la « DREES », la médiane des retraites serait aux alentours de 1200 € (l’étude donne 44% en dessous de 1200, pas possible d’avoir un chiffre plus précis)… On ne va pas supprimer les retraites non, sinon quel serait l’intérêt de travailler ? Par contre on peut facilement faire une économie de 200-300€ par tête en moyenne (avec un système décrémental), soit 35 milliards en calculant vite (24% de la population retraitée..). Comme ça une partie des cotisations de retraite actuelles peuvent être utilisées pour financer ce revenu universel !! Et en plus on a moins de soucis du côté du fameux « la population vieilli donc il faut augmenter l’âge de départ à la retraite » ! Mais c’est incroyable !

Autre mesure qui me vient en tête, comme ça : on baisse le smic à 800€ net (il est à 1150€ à l’heure actuelle). Comme ça travailler, « de base », permet de doubler ses revenus, c’est motivant je pense non ? Qu’on ne me sorte pas que le revenu universel favorise les assistés qui ne vont rien faire de leurs journées, avec 800€ on a à peine de quoi payer un loyer et manger… Mais au moins on peut vivre. Chacun devrait avoir le choix, peut être que certains préfèrent vivre avec 800€ que de se casser le dos dans un entrepôt Amazon pour seulement 800€ de plus… ? Dans ce cas, si on reste sur le même exemple, c’est à Amazon de se démerder pour rendre leurs boulots attractifs (par exemple, au hasard hein, en payant mieux), et ça s’équilibrera tout seul…

« Mais après Amazon aura trop de frais de gestion et ne pourra pas fonctionner correctement » : Amazon, mon très cher, c’est +30% de revenus en 2017 avec 177 milliards de dollars de bénéfices. Tu crois qu’ils ne peuvent pas faire un tout petit effort ? « Oui mais ils le feront pas, ils délocaliseront en Allemagne, en Suisse, en Chine, au Zimbabwe, sur Mars et du coup ça fait du chômage chez nous » : Et alors ? On a le revenu universel nous, le chômage ce n’est pas/plus grave, qu’ils aillent refourguer leurs boulots qui détruisent la santé à d’autres pays… Est-ce qu’ils étaient là il y a 15 ans ? Non. Est-ce que c’était la famine universelle, l’assistanat systémique et la crise intergalactique il y a 15 ans ? Non. Et en fait, super scoop hein, je pense qu’ils préfèrent payer un peu plus leurs salariés Français plutôt que d’aller dans un autre pays, car la livraison (surtout en un jour) si tu es plus loin ça coûte plus cher… Enfin bref… (Je précise que je n’ai rien contre Amazon particulièrement, ce n’est qu’une illustration).

Bref si on revient au sujet, avec 1600€ par contre on s’en sort bien mieux que quelqu’un qui est au smic maintenant. (Pour info, le salaire médian en France à l’heure actuelle c’est 1750€). Et, surprise, baisser le smic et tous les salaires (puisqu’ils sont indexés dessus, pourquoi pas) va réduire les coûts pour les entreprises ! Incroyable non ? Comme ça même les libéraux sont contents ! Et on vire cette merde qui s’appelle le CICE, on s’attaque aux vrais problèmes (puisqu’on a beaucoup moins de choses à gérer maintenant), c’est-à-dire l’évasion fiscale entre autres… Et figurez-vous, comme cité précédemment, que ces deux-là additionnés ça fait 100 milliards environs, donc avec ce revenu universel on aurait seulement 60 milliards de « surcoût » (et c’est sans compter les idées précédentes sur les retraites, la réduction progressive et le fait qu’augmenter la richesse des gens permet à l’état de s’y retrouver à travers les taxes). De toute façon, qu’est-ce que 60 milliards dans 2220 milliards de PIB ? Qu’est-ce-que 60 milliards pour supprimer la pauvreté « extrême » ?

Conclusion[tocIgnore][/tocIgnore]

Voilà. J’ai pondu ça en 20 minutes de réflexion. Vous croyez que les mecs dont c’est le boulot (il paraît en tout cas) ne peuvent pas faire quelque chose de réalisable dans la même idée ? Bien sûr que si… Mais alors, pourquoi « on » nous dit que ce n’est pas possible ?

Tout ça pour dire aussi que parfois ça fait quand même du bien de rêver…

A propos de l'auteur et de ce site :

Tombé dans l'informatique étant petit tel un Obélix (à 3 ans pour être précis), j'ai la chance contrairement à ce dernier de pouvoir continuer à en prendre des "doses quotidiennes", depuis 23 ans pour tout dire . En effet je suis ce qu'on appelle un geek (un vrai, genre je joue pas à candy crush désolé) et je suis aussi développeur à plein temps maintenant... Lire la suite

Pour me contacter :

Par mail

Ce site ne comporte aucune pub et est maintenu bénévolement. Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à m'offrir une baguette (soit 1€) !

Paypal pixel

Sinon si vous êtes sur Brave, n'hésitez pas à me faire un don d'1 BAT ! (Qu'est-ce que c'est ?)


Support-Vision - A propos - Me retrouver : Facebook ou Twitter - Contact
Ce site et son contenu sont mis à disposition selon la Licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 4.0).