Un point de vue sur des faits d'actualité !

La jeunesse est décadente et feignante depuis des millénaires !

https://assets.support-vision.fr/images/66/Image-descr.jpeg

« Ah les jeunes, ils veulent pas travailler ils préfèrent jouer aux jeux vidéo… on est mal pour l’avenir ! ». Qui n’a jamais entendu ce genre de discours ? On est d’accord que c’est quelque chose de communément admis, le niveau baisse à l’école etc.

Et bien figurez-vous que l’on trouve ce même discours en 1900… et même avant JC à l’époque de la Grèce ou l’Egypte antique !...

Il y a 2000 ans les « penseurs » de l’époque se plaignaient de la jeunesse aussi ![tocIgnore][/tocIgnore]

https://assets.support-vision.fr/images/66/a-hrefhttpsqqc.jpeg

« Le monde semble arriver à sa fin, les enfants n’obéissent plus à leurs parents », une tablette Assyrienne estimée à 2800 avant JC.

https://assets.support-vision.fr/images/66/a-hrefhttpsuma.png

Et bien d’autres encore.

Mais alors ! Le problème serait-il plutôt les vieux qui oublient ce que signifie être jeune ? J’en ai bien l’impression. Je suis d’accord et comprend bien pourquoi il faut respecter nos aînés, mais on en arrive souvent au stade où ils sont considérés comme la sagesse incarnée par défaut, alors qu’ils peuvent très bien dire de sacrées c*nneries eux aussi ! Après tout, on dit que vieillir c’est retomber en enfance, la boucle serait-elle bouclée ?

Bon certains lecteurs avisés vont peut-être me dire que la plupart de ces citations ont été « débunkées » : Socrate n’a pas laissé d’écrits, c’est Platon qui les a fait à sa place (un rival apparemment). L’empire Assyrien n’existait pas en 2800 avant JC, donc cette tablette n’a peut-être jamais existé etc... Donc à partir de là les autres ont de bonnes chances d’être fausses aussi n’est-ce pas !

Je reconnais que le titre de cet article est un peu exagéré, mais ça n’invalide pas la « théorie » en fait. On sait que la traduction de cette tablette « mésopotamienne », introuvable depuis, date d’au moins 1920 (et publiée dans une encyclopédie en 1949), elle n’est pas apparue avec Internet. On remet là en cause la datation de la tablette et les gens à l’époque qui l’ont diffusée, ou encore la bonne fois de Platon. Sauf que le traducteur à l’époque s’est peut-être mélangé sur la date (vers 1920 il n’y avait pas les mêmes connaissances historiques qu’aujourd’hui) et Platon a peut être vraiment entendu ça de Socrate, dans les deux cas ce ne sont pas des jeunes rebelles qui voulaient faire croire, de toutes pièces, que ce discours dure depuis des millénaires.

Ce qui est certain, c’est qu’on trouve des articles de presse des années 1910 et quelques qui crachent déjà sur le niveau à l’école en chute libre. Même en 1970 en fait, ou encore de certaines personnes assez connues dans les mêmes années ou le siècle précédent comme Gustave Flaubert. Si le niveau baisse en permanence, qu’est-ce qu’il devait être à l’époque alors, les écoliers devaient être de sacrées bêtes !...

https://assets.support-vision.fr/images/66/Les-ravages-du-niv.jpeg
Les ravages du « niveau qui baisse » depuis des siècles.

En fait, je pense que l’erreur est plutôt de croire et partir du principe que ce qu’on a appris c’est la base, donc si on en enlève pour les nouvelles générations alors le niveau baisse (par exemple on voit beaucoup moins les auteurs classiques type Victor Hugo de nos jours qu’il y a 50 ans). Sauf qu’on oublie que la plupart du temps c’est pour les remplacer par d’autres choses. Qui apprenait l’anglais dès la primaire en 1950 et même une 3e langue au collège ensuite ? Qui apprenait à l’école dans les années 70 l’informatique ou des choses scientifiques comme la tectonique des plaques ou le changement climatique ? Personne, puisqu’à l’époque on ne savait pas ça ou ça n’existait même pas. Et là est la clé, je pense.

Bon par contre je ne remets pas en cause une potentielle baisse du niveau à l’école depuis environ 10 à 20 ans. Mais c’est à une échelle encore beaucoup trop courte pour en tirer les bonnes conclusions (« les jeunes ce n’est plus ce que c’était ! »). Si je peux me permettre, c’est à mon avis plutôt lié à l’abrutissement massif de la population à travers les « nouveaux » écrans et surtout les réseaux sociaux, mais l’avenir nous le dira. C’est peut-être moi qui fait déjà preuve de « fausse sagesse » par rapport à ceux qui ont 10 ans de moins que moi !

Donc, une fois n’est pas coutume je vais cracher sur les vieux sur la fin de cet article, pour contrebalancer un peu ces discours (c’est assez tendance de nos jours me direz-vous tout de même).

Pour rappel, les boomers c’est ça :[tocIgnore][/tocIgnore]

Les boomers et la génération juste avant, il faut le rappeler, c’est la croissance à deux chiffres sans un regard pour l’environnement (laissé sur le dos des générations futures). C’est le vote libéral continu et permanent pour qu’on continue à foncer dans le mur, alors que la crise de 2008 a clairement montré les limites de l’économie dérégulée. C’est 99% de notre classe politique, vous savez, celle qui fait couler le pays depuis des décennies !

C’est le plein emploi trouvé facilement sans besoin de faire 5 ans d’études, pendant qu’ils vont cracher sur les jeunes d’aujourd’hui qui galèrent à trouver quelque chose. Fait probablement dû à la mondialisation depuis 1980 qui nous met en concurrence avec des quasi-esclaves en Asie (je vous ai dit que les vieux sont responsables du vote libéral en France ?). Et ce, même après être bilingue en Anglais et avec la maîtrise des outils informatique qu’il est plus que nécessaire d’appréhender de nos jours (je connais très peu de personnes âgées qui remplissent ces 2 critères d’ailleurs, et vous ?).

Pour ceux encore actifs, c’est les gens qui passent leur vie en réunions en y faisant des « heures supps » (comme ça ils peuvent dire qu’ils bossent beaucoup eux), pour faire semblant de prendre des décisions et surtout dire aux plus jeunes « on a toujours fait comme ça, tais-toi et suis ». Les boomers, c’est aussi les plus riches de France, en patrimoine tout du moins, et la raison même de l’explosion du coût de l’immobilier depuis quelques décennies.

https://assets.support-vision.fr/images/66/a-hrefhttpsfr.jpeg
Courbe de Friggit qui mesure les prix de l’immobilier par rapport au pouvoir d’achat : n’y aurait-il pas un souci d’après vous ? L’âge moyen d’accession à la propriété est actuellement 32 ans (c’était plus haut avant), 2000 – 32 = 1970 et en dessous = boomers !

C’est enfin : un quart de la population qui pompe directement plus du tiers des dépenses publiques à travers les aides sociales (soit 60-70% des aides), au contraire du cliché de « Mohammed et Rachid » au RSA ou du fameux chômeur « feignant », qui eux mis ensemble ne coûtent qu’à peine 5% du total des dépenses. Pourtant pointés du doigts 100% du temps par quasiment tous les médias et politiques (mais ai-je besoin de préciser que ceux que l’on voit le plus sont eux aussi majoritairement des boomers ?).

https://assets.support-vision.fr/images/66/a-hrefhttpswww.png
Source. Les retraites représentent en effet 27% de l’ensemble des dépenses (268€ sur 1000 ça fait 27%), la santé 19%. Les plus de 60 ans étant 25% de la population, ce n’est pas bien difficile d’extrapoler qu’il y a au moins la moitié, soit 9%, utilisé directement par eux (ceux qui remplissent nos hôpitaux ne sont pas les jeunes hein). Les boomers étant toutes les personnes de 50 ans et plus, on tombe très vite sur 35 à 40% des dépenses totales (c’est à dire +8 à +13% en plus des retraites – on retombe bien sur respectivement 60 à 70% des aides).

.

Oui, c’est bien la raison pour laquelle notre pouvoir d’achat semble assez faible en France de nos jours : eux n’avaient pas autant de charges pour payer leurs propres retraités, et c’est d’ailleurs aussi le cas des autres pays (la France est un des premiers pays en « qualité » de retraites, les pays comme les Etats-Unis en ont peu comparé à la vieille Europe etc). Je ne sais pas vous mais j’ai souvent vu des journaux dire des choses comme « bordel la dépense publique a explosé depuis 1970, où va tout cet argent ? ». Bah on sait. Ce n’est pas l’immigration (qui permet de réduire ce vieillissement de population au passage hein, même si ça pose d’autres problèmes c’est certain), mais bien les vieux toujours plus nombreux. Et pourtant c’est un sujet complètement tabou à droite (pour la gauche il n’y a aucun problème nulle part, c’est encore pire), peut-être parce que c’est la majorité de leur électorat ?

Et je vais m’arrêter là, mais évidemment la liste est loin d’être terminée… Donc riez un bon coup la prochaine fois que vous entendez quelqu’un se plaindre des jeunes et envoyez-lui cet article !

A propos de l'auteur et de ce site :

Tombé dans l'informatique étant petit tel un Obélix (à 3 ans pour être précis), j'ai la chance contrairement à ce dernier de pouvoir continuer à en prendre des "doses quotidiennes", depuis 24 ans pour tout dire . En effet je suis ce qu'on appelle un geek (un vrai, genre je joue pas à candy crush désolé) et je suis aussi développeur à plein temps maintenant... Lire la suite

Pour me contacter :

Par mail

Ce site ne comporte aucune pub et est maintenu bénévolement. Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à m'offrir une baguette (soit 1€) !

Paypal pixel

Sinon si vous êtes sur Brave, n'hésitez pas à me faire un don d'1 BAT ! (Qu'est-ce que c'est ?)


Support-Vision - A propos - Me retrouver : Facebook ou Twitter - Contact
Ce site et son contenu sont mis à disposition selon la Licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 4.0).