Un point de vue sur des faits d'actualité !

Moi président, mon programme en 20 minutes

https://assets.support-vision.fr/images/55/Image-descr.jpeg

J’ai récemment répondu à cette question sur un forum car je trouvais ça amusant d’essayer de mettre des mesures sur « papier ». Je me suis prêté au jeu et de fil en aiguille des débats j’ai obtenu pas mal de choses au final, donc voici un (pas si) petit article à ce sujet. Gardez bien à l’esprit que ça reste une liste de points comme on pourrait la trouver sur un forum et qu’il est assez peu sourcé et détaillé, au contraire de mes articles habituels, avec des phrases encore plus proches de l’oral. Mais j’ai quand même fait un effort par rapport à ce que j’avais posté sur le forum. Puisque je ne vais pas postuler pour l’élection de 2022 je ne vais pas prendre le temps de faire un vrai programme calculé jusque dans ses tréfonds, mais l’ensemble me paraît tout du moins cohérent.

Ça permet aussi d’avoir un trace car ce genre de choses peuvent facilement évoluer selon ma situation personnelle, je serais probablement très étonné de retomber dessus dans 5 ou 10 ans (ça pique déjà pour les articles politiques que j’ai rédigé il y a 2 ans alors dans 5 j’imagine même pas). Bref voilà c’est vraiment dans cette idée d’un écrit à moitié sérieux, même si les propositions en elles-mêmes restent sérieuses. Ça peut aussi faire taire certaines mauvaises langues qui auraient tendance à croire que je suis communiste, en effet l’extrême majorité des mesures sont bien à gauche, mais pas communistes non.

A noter enfin que je traite surtout de l’économie et de la « vie politique », je reconnais volontiers qu’il y a d’autres sujets qui méritent qu’on s’y penche plus en détails comme l’immigration, la sécurité en général ou encore la diplomatie/politique extérieure, mais je liste ici pour moi les sujets majeurs qui doivent être géré en priorité.

Mesures concernant le secteur public[tocIgnore][/tocIgnore]

- Informatisation massive de l'administration, avec un ordinateur accessible obligatoirement dans toutes les mairies ou préfectures + un mec à disposition formé pour aider (pour les vieux qui ne savent pas se servir d’un ordinateur et qui n’ont pas de famille pour les aider). Ça va permettre de simplifier énormément de trucs débiles et lents comme ça a déjà été fait pour l'impôt sur le revenu ou les cartes grises (exemple simple : obligation de 2 rdv pour renouveler sa carte d'identité, alors qu'il suffirait de demander sur internet, y aller quand elle est prête et faire les empreintes à ce moment-là, gain de moitié du temps de la personne préposée à ça). Les fonctionnaires qui obtiennent du temps libre peuvent être redirigés vers la chasse de l'évasion fiscale, dîtes moi merci pour les 60 milliards (en théorie) récupérés par an ! (c'est à dire 80% de notre déficit actuel hein).

Ah et autre exemple sur ce même sujet, je pense qu’il serait vraiment utile d’étudier la viabilité du vote en ligne à travers la blockchain, car c’est une utilisation parfaite de cette nouvelle technologie. En effet en 2020 devoir se déplacer pour mettre un papier dans une urne ça me paraît archaïque, et ça coûte en plus des sommes astronomiques à chaque élection…

- Dans l'ensemble suppression le plus possible de la bureaucratie monstrueuse avec moins de verticalité. Le pouvoir devrait être aux mains des maires puis des préfets de département, les régions ça sert à rien y'a trop de disparités. Et je parle autant au niveau de l’exécutif que du judiciaire ou d’autres trucs comme la santé. On a en effet trop de bureaucratie dans les domaines style santé où on paie des mecs à chercher à prendre des décisions plutôt que prendre des décisions tout court. Y’a le même problème dans toute énorme boîte, des mecs qui passent leur temps à faire des réunions au lieu de laisser les gens de terrain prendre des décisions. J’en profite d’ailleurs pour dire que c’est vraiment malhonnête de rager seulement sur la fonction publique de ce côté-là, car l’état n’est que la plus grosse entreprise de France - le gaspillage est partout.

Par ailleurs on a beaucoup trop de communes à la c*n avec 150 habitants, il faut en fusionner plein ça fera moins de conseils d'administration à payer où les mecs ont rien à faire. La France c’est 40% du nombre de communes de l'UE, ce n’est pas normal et voilà où on peut faire des économies, pas au niveau des régions ! Je ne dis pas qu'il faut supprimer la campagne hein, juste qu'il faut que les villages se regroupent d'un point de vue administratif.

Et sinon non privatiser n'est pas la solution, bien au contraire. C’est pire encore quand on privatise que les parties rentables (c'est ça pour l'électricité, c'est le plan pour la SNCF) ou qu'on met en concurrence le public avec le privé dans un domaine où la mécanique de marché est tout sauf éthique comme dans la santé : le privé se réserve les opérations rentables (c’est la définition du privé), du coup il ne reste au public que les trucs hors de prix qui coûtent un bras, la dette explose, on dit que c’est pas efficace, on brade le budget ce qui donne un cercle vicieux car les bon salariés se barrent dans le privé etc (c’est l’investissement qui fait le développement, pas l’austérité), bien joué !

Y'a qu'à comparer nous vs l'Allemagne par rapport à la gestion du corona... Et sinon y’a qu’à regarder autour de nous, les Anglais sont en train de faire marche arrière sur la privatisation des trains... La santé est France c’est 11% du PIB, aux USA 17%, cherchez où est l’efficacité supérieure du privé systématique etc… La privatisation des autoroutes c'est la plus grosse bêtise de tous les temps et s’il y a moyen ça serait bien de reprendre la main dessus, ils se font beaucoup trop de thunes dessus (et c’est un excellent argument contre le fameux « privatiser ça fait baisser les prix et ça crée de l’emploi » : non pas toujours, ragez pas).

https://assets.support-vision.fr/images/55/Entre-20-et-25-de-m.jpeg
Entre 20 et 25% de marge nette en pleine crise, qui dit mieux ? J’en connais qui sont content, mais ce n’est pas les nous les automobilistes ou les citoyens tout court en tout cas ! (source)

- Ajout d’un cours obligatoire sur l’économie au lycée, sur au moins 2 ans voire 3 pour s’assurer qu’il soit fait par des profs différents (pour un maximum d’objectivité, avec évidemment une étude des différents courants et points de vue pour se faire sa propre opinion). L’idée c’est qu’en sortant du lycée on ait les bases nécessaires à la compréhension de l’économie et surtout du bullshit politico-médiatique omniprésent à ce sujet. C’est vraiment incroyable que personne ne connaisse comment le PIB est calculé alors qu’on nous parle de croissance avant tout le reste, que ça en devient un objectif prioritaire durant une élection ou presque. L’école est sensée nous former à être des bons citoyens, et être un bon citoyen c’est aussi (surtout ?) bien voter. Connaître les bases du système boursier (à quoi ça sert…), la différence entre les banques centrales et les banques privées ou encore comment les crédits bancaires fonctionnent (et le concept de dette tout court) sont des exemples de choses où ça me paraît super important d’avoir des bases (et ce n’est pas si compliqué que ça ! Cliquez sur les liens et vous verrez !).

- Suppression de l'ENA OU création d'autres écoles du même rang pour faire un peu plus de brassage / concurrence. Et il y a un souci plus profond de ce côté-là, je ne comprends pas pourquoi quand on sort d'une école de ce genre alors on a la porte ouverte pour être PDG d'une entreprise comme la Fnac ou Carrefour en claquant des doigts (qui sont donc des boîtes privées). C'est eux les « grands fonctionnaires » qui nous mettent mal en France, pas les fonctionnaires « normaux ». Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est eux qui sont responsables car « en haut ». Soit c'est la preuve du copinage massif dans nos « élites » qui prennent ces postes juste pour toucher des salaires mirobolants (que je vais rendre plus difficile avec une mesure plus bas) - comme par hasard y'en a plein qui ont la légion d'honneur... - soit c'est ...? Je ne vois pas.

En bref il y a un énorme problème de ce côté-là, une caste qui en plus de faire n'importe quoi, s'en mettent plein les poches (quand ça va mal de manière générale, c'est la faute de ceux qui dirigent hein, pas des « pecnos », c'est le principe de responsabilité d'un manager). Quand tu sors d'une école peu importe le métier tu n'as pas d'expérience, ça ne te donne pas le droit d'être instantanément manager (même quand tu sors d'une formation ingé ou… en management), tout simplement parce que pour être un bon gérant, il faut savoir ce que tu gères, et pour ça il faut y avoir bossé avant. A ce même titre il faut revoir le dénigrement de certains métiers à l’école, il faut arrêter de cracher sur les métiers manuels (par contre il faut mieux les payer aussi). Honnêtement je serais tenté de supprimer la caste politique carriériste du tout au tout, ce n’est pas normal de faire carrière dans la politique, c’est-à-dire dans le « beau parler », justement pour les mêmes raisons que je viens de citer : ils ne connaissent rien à la vie de la plupart du gens, car une élite s’est formée de facto, détachée de la réalité et tout sauf représentative de la population.

- Suppression de tous les avantages des parlementaires et ministres (chauffeurs, petits dej payés par le contribuable etc). Et obligation de présence sinon pas payé (présence à distance à travers une visio autorisée). L'argument « c'est pour éviter la corruption » est invalide. La preuve ? Regardez autour de nous et dîtes moi qu'ils ne sont pas corrompus par les lobbys etc, surtout au niveau de l'UE, ou juste de manière générale par les conflits d'intérêts (auxquels on doit faire la chasse !). Le principe de l'argent c'est qu’on n’en a jamais assez hein. Donc plus de salaire pour éviter la corruption c'est comme vouloir plus de croissance alors que toute la thune part chez les mecs qui en ont déjà masse et pas chez ceux qui n'ont que les miettes. Pour éviter la corruption il faut l'interdire et la punir, et la détecter au préalable, y'a pas 36 autres solutions. Et sinon ça concerne la retraite à vie qui peut être cumulée avec de la retraite obtenue depuis le privé aussi.

Mesures en politique[tocIgnore][/tocIgnore]

- D'ailleurs justement à ce sujet du lobbying et des conflits d'intérêts, je ne vois pas pourquoi c'est autorisé en fait. Le lobbying c'est l'utilisation de techniques de manipulation qui ont été théorisées et utilisées aux Etats Unis en 1917 environ (non ce n’est pas du complotisme) et à l'époque ça s'appelait... : « propagande ». On a juste changé le nom parce que ces outils de propagande ont aussi été utilisés par les Nazis et les communistes, donc ça faisait tâche. Je ne vois pas bien la différence avec la corruption (qui elle est interdite) car souvent il y a conflit d'intérêt avec des hommes politiques qui sont administrateurs / actionnaires de certaines boîtes (ou l'ont été). Conflit d'intérêt = ne peut pas être objectif et ainsi n'agit pas dans l'intérêt des citoyens mais plutôt dans le sien (ou celui de ses potes). L'utilisation de techniques de manipulation donc, par des entreprises privées (aucunement démocratiques mais plutôt oligarchiques) pour convaincre de faire passer des lois dans leurs intérêts, alors que ces mecs sont à la base élus par nous démocratiquement, c'est de la corruption et rien d'autre. Autant être honnête et dire que la démocratie ça ne sert à rien alors non ? Exemple indirect où des mecs ont fait pression pour que l’ISF soit arrêté plus rapidement, on pense que c’est une grosse cause des gilets jaunes (et j’ai envie de dire mérité).

- Chamboulement du système de scrutin et adoption du système du jugement majoritaire (ça peut évidemment se faire en plusieurs élections, avec la première où on continue à voter « normalement » mais on fait le jugement majoritaire en parallèle pour voir ce que ça donne). Et ajout d'une amende si abstention comme en Belgique car il n'y a plus de raisons de ne pas voter (montant à définir, genre 50€, c'est juste pour embêter les flemmards). Là au moins on pourra dire qu'on n'aime aucun candidat, et on n’aura pas ce filtre qu'est le second tour qui empêche tout extrême de passer, tout en assurant l'élection d'un candidat face à un extrême avec seulement 20% des voix obtenues au départ, avec détermination des participants au second tour à 1% des voix près (soit 2x moins que les votes blancs c’est n’importe quoi, oui c'est arrivé en 2002 et 2017 au moins).

https://assets.support-vision.fr/images/55/Ce-quaurait-peut-t.png
Ce qu’aurait peut être donné le second tour au jugement majoritaire (bon c’est évidemment biaisé car c’est un sondage qui a été fait sur internet etc, mais c’était surtout pour montrer le système de mentions). Plus de détails en quoi ça consiste par ici.

- Désynchronisation de l'élection législative de la présidentielle (merci Chirac..) et dans l'ensemble reprise de certaines choses de la constitution ou qui ont été mises en place qui mettent à mal la séparation des pouvoirs (le 49.3, les choses qui sont en train de passer qui permettent à l’exécutif d’interdire des contenus sur internet sans juge etc).

- Suppression du droit de vote pour les vieux après 75 ans ou un âge similaire à définir, il pourrait être basé sur l’âge de départ à la retraite (par exemple retraite + 15 ou 20 ans). Les vieux après parfois des décennies entières de retraite ne savent plus rien de la société, c’est le principe (surtout qu’elle évolue de plus en plus vite), autant qu’un ado, donc je ne vois pas pourquoi ils auraient leur mot à dire sur le futur de la société. Et on dit que vieillir c’est retomber en enfance en plus, donc ça me paraît cohérent avec le fait qu’on n’a pas le droit de vote avant 18 ans (d’ailleurs je serais tenté de le modifier ça aussi, le mettre à partir de 20 ans ou 18 dès qu’on a travaillé quelque part – que ce soit en job d’été ou en CDI, mais un job et pas juste étudiant).

- Reconnaître le statut de 4e pouvoir des médias et mettre en place une cellule de surveillance bien plus forte que le CSA, qui va vraiment punir les fake news par une bonne amende par exemple (à l'heure actuelle c'est juste un avertissement genre « c'est pas bien mdr ») et dans le même temps relâcher certaines règles qu'il y a actuellement, comme le fait qu'il faut le même temps d'antenne à la seconde près lors des élections, à la minute près ça suffit. Ah et interdiction des sondages tout court pour les élections ou les trucs de popularité pour les personnages politiques, car ça sert à rien à part influencer les gens (donc les élections).

Mesures économiques envers les entreprises[tocIgnore][/tocIgnore]

- Interdiction pour les entreprises de racheter leurs propres actions, mesure qui existait durant les 30 glorieuses et qui a été autorisé par la vague néolibérale de l’époque Reagan / Thatcher. Honnêtement là durant la crise du corona les entreprises qui pleurent pour avoir de « l'argent magique », ça me fait gerber. Je vais prendre surtout en exemple aux US car on a les chiffres précis : ce qui me fait gerber, c’est qu’elles viennent pleurer alors qu'elles ont dépensé 2.500 milliards en rachat d'actions en 4-5 ans, c'est à dire en dividendes camouflées (l’argent n’a pas disparu mais seulement changé de main), soit à peu près autant que les aides des plans de relance US (jusqu’ici fin Avril, argent « magique » qui lui est payé par la dette publique ou de l’inflation, donc par nous tous). De l’argent il y en a, il n’est juste pas où il faut.

- A ce sujet, si dans une même entreprise il y a des salaires plus de 5x du plus bas, alors x2 sur les charges sociales sur ces salaires. Un truc du genre (chiffres donnés en exemple, le mieux serait une fonction qui augmente la charge plus le salaire est éloigné), 5x le smic ça fait 92k annuels brut hein, c'est autour de 6k net (3% de l’ensemble des salariés), personne n'a besoin d'autant de salaire, surtout pendant que d'autres sucent des cailloux alors même qu’ils font ces salaires sur la marge sur leur travail, donc au choix : qu’ils les augmentent ou paient plus pour la société. On n'interdit pas, on est plus civilisés que les communistes, mais si tu veux « gruger » plus que l’acceptable tu le paies c'est tout ! Je connais des patrons de TPE/petite PME qui se versent 9k par mois et se plaignent que leurs salariés aillent voir ailleurs car ils les paient au lance pierre, il faut leur donner un coup de main car il y a un truc qu’ils n’ont pas l’air de comprendre…

- Limitation des dividendes versées basé sur un critère similaire (je n’ai pas trop d'idée précise sur le chiffre, par exemple un facteur du plus bas salaire encore ou alors pas plus de 1% du total des salaires par exemple), les dividendes versées au-delà seront taxées à 50 ou 60% (par exemple encore) au lieu de 30% et voilà. Même taxe pour les dividendes qui partent à l'étranger. On a assez d’argent en France pour se permettre une baisse du financement extérieur, 5.000 milliards sur les livrets + bourse… Il suffit d’en mettre moins dans l’immobilier (voir plus bas) et dans le jeu de la bourse ! Comme ça nos entreprises seront à nous au lieu d’être au Qatar ou aux anglais (ou alors ils y gagneront moins en tout cas, après tout le CAC 40 est le premier distributeur de dividendes au monde…).

Et interdiction de créer de fausses filiales ou de fausses entreprises pour masquer les comptes et tricher là-dessus (interdiction ou prise en compte de ces filiales, au choix, vu que l'interdiction ça passe mal en général), comme ça se fait déjà pour masquer les bilans dégueu de passifs, par exemple la Deutsche Bank le fait pour rester à flot apparemment.

- Baisse de l'impôt sur les sociétés pour les TPE/PME, ça rapporte déjà rien et ça gêne les petites entreprises qui ont du mal à se financer, qu'ils les gardent pour investir. En fait, plus qu’une baisse, je pense même à la suppression pure et simple de cet impôt, pour les TPE au moins. Il faudrait faire un truc progressif pour pas que le recrutement d’un salarié rende soudainement éligible à 30% d’impôts évidemment.

De toute façon il faut revoir l’impôt sur les entreprises dans son ensemble. En effet, à l’heure de la mondialisation ça n’a plus de sens que seul le pays où l’entreprise est déclarée ait accès à l’impôt sur son revenu. Il serait temps de mettre fin aux paradis fiscaux. Pour moi la première étape a été faite par la mise en place de la fameuse taxe « GAFA ». Le souci, c’est que ça passe très mal internationalement, les autres pays ne sont pas prêts. Du coup on a une loi faite un peu à l’arrache qui ne va pas assez loin, typiquement pourquoi n’y-a-t-il pas Microsoft ?

Pourquoi il faut aller plus loin ? Parce qu’à l’heure d’internet une multinationale ça peut être vous et moi qui avons mis en place un site web. Sisi je ne rigole pas ! Donc taxer la production n’a aucun sens puisqu’elle peut traverser les frontières, c’est trop facile de tricher ou la camoufler, il faut taxer la consommation car elle ne peut pas bouger elle, et les gens consomment là où ils utilisent des services publics (hors tourisme mais c’est tout). Eh oui évidemment la taxe sera reportée sur les consommateurs, mais comme toute taxe et impôt en fait (ça c’est typiquement un argument volontairement inutile pour faire peur). Mais ça permet au petit libraire du coin d’avoir une chance de faire payer moins cher ses livres qu’Amazon qui a l’avantage de pouvoir les faire imprimer de l’autre côté de la planète par un esclave Chinois payé 2€ de l’heure (exemple pris à l’arrache pas vraiment valable mais vous aurez compris j’espère). Ces énormes multinationales monopolistiques sont un frein au capitalisme, parce qu’elles peuvent déclarer être dans un paradis fiscal et payer 0 impôts, c’est de la concurrence déloyale tout simplement qui étouffe la concurrence. Il faudrait donc que cette taxe s’applique sur toute entreprise internationale, y compris par exemple sur les mecs derrière Lama Faché qui sont à Dubaï ou je sais plus où et se sont faits des millions en France (super référence je sais). Ils ont profité de l’infrastructure d’Internet en France (à l’origine payée par nos impôts d’ailleurs) et de nos temps de cerveaux ? Bien joué mais ils paient une contribution ! (C’est comme ça que les entreprises classiques fonctionnent, pourquoi pas eux ?).

- Du coup sur le même sujet, puisque je ne pense pas que cette taxe soit possible à mettre en place vu qu’il faut un accord international, en attendant : augmentation de la TVA à 33% au moins, 40 ou 50% s’il le faut je suis sérieux, sur tous les produits finis importés, hors première nécessité (là aussi on peut l’augmenter mais on part de 5%, pas 20, donc on ne va pas monter à 50). En gros c’est un droit de douane camouflé, ça peut être la solution pour mettre en place le point précédent ou le remplacer. Cette augmentation peut se faire graduellement genre +1 ou +2% par an pour laisser le temps aux entreprises de s’adapter (après tout, l’économie s’adapte à tout il paraît et c’est le but ici). Sachant qu'un produit juste finalisé en France ou seulement conçu / managé ne compte pas, il faut au moins 50% de sa valeur ajoutée en France disons, quelque chose qui peut être mesuré. Bizarrement ça va faire revenir de l'emploi chez nous !

Après on peut prendre des mesures un peu moins drastiques en mettant cette mesure en place pour tout ce qui est importé hors Europe (du moment qu’on applique ça au niveau de l’UE donc, mais c’est absolument contraire aux préceptes de l’UE qui sont inscrits dans la constitution, modifiable seulement si les 27 chefs d’états sont d’accord !...).

Mesures économiques envers les particuliers[tocIgnore][/tocIgnore]

- L’immobilier : j'ai un souci quand des gens achètent à tour de bras pour louer au point que ça devienne exponentiel, quand ça devient leur seule « activité etc. Il faut leur faire la chasse. Il faut augmenter les impôts sur le locatif et supprimer les crédits d'impôts débiles style loi Pinel (donnons encore plus d'aides aux mecs qui ont déjà des résidences principales pour acheter et louer au lieu de donner des aides pour que les gens soient proprios ! Super logique). Là je ne peux pas donner de chiffres mais en gros à l'heure actuelle ce qui rapporte le plus c'est l'immobilier avec du rendement jusqu'à 6%, ce genre de trucs, il faut couper ça. Ce n’est pas normal que des mecs soient plein aux as en faisant rien à part acheter des murs, pendant que le travail est mal rémunéré et qu’il y a des SDF (si le travail était bien rémunéré j'aurais aucun problème avec ça hein).

https://assets.support-vision.fr/images/55/Voici-la-simple-rais.png
Voici la simple raison du pourquoi de cette mesure : entre les trente glorieuses et maintenant, aux Etats Unis il y a pas loin de 10% de moins du PIB qui part dans les salaires (donc ça part dans les revenus du capital, c’est-à-dire l’immobilier et les actions principalement). L’évolution est similaire en France même si je n’ai pas les chiffres précis. Cette baisse de 10% absolue donne 20% relativement, il ne faut pas chercher pourquoi notre pouvoir d’achat est en galère de nos jours ! Je pense que la différence part dans l’immobilier (surtout) et les actionnaires (dans une moindre mesure).

Faut voir côté airbnb notamment car y'a des mecs qui se font de véritables empires immobiliers en ne se foulant pas. Ce qui a le défaut majeur d’augmenter les prix à l’achat, avec deux conséquences : les loyers suivent et sont maintenant énormes, du coup bouffent une grosse part des revenus, réduisant la consommation globale (donc la croissance économique globale) ; et la masse galère à habiter chez elle car il faut s'endetter sur 30 ans... C'est n'importe quoi. C'est une tonne d'argent qui part là-dedans au lieu de partir dans les entreprises (d'accord y'a des entreprises dans l'immobilier, ne serais-ce que pour construire, mais c'est que 11% du PIB, il reste 89% !). La spéculation à la bourse c’est mal, mais la spéculation immobilière c’est pire… Qu’on soit clairs hein je n'ai rien contre les gens qui achètent des trucs pour louer ou une résidence secondaire de vacances, le problème c’est ceux qui font ça massivement. Parce qu’ils mettent à mal la fameuse « loi du mérite » à eux seuls. En quoi acheter un appartement juste avant l’inflation à deux chiffres des années 80, pour l’avoir remboursé en seulement quelques années, c’est être méritant face à un salarié qui fait des heures sups ?

- Rétablissement d'une tranche maximum de l’impôt sur le revenu à 70% pour les très hauts revenus (70 et quelques, ça peut être 80 etc) au lieu des 45 actuels, comme durant les 30 glorieuses. Ça me paraît évident. Dans l’ensemble ça me paraît logique de changer ce système de tranches un peu archaïque et d’utiliser une simple fonction mathématique exponentielle à la place. Je vous vois venir « Mais les riches vont se barrer », c’est le point suivant :

- Il faut faire comme les US, un mec qui a la nationalité Française, habite dans un autre pays mais est souvent en France : paie des impôts en France. Et s’il a des revenus en France il les paie aussi peu importe la condition « est souvent en France » cette fois, parce que oui quelqu’un peut avoir un empire immobilier en France, déménager en Suisse à la frontière et payer que dalle d’impôts à l’heure actuelle, c’est n’importe quoi. Ça ressemble un peu à la taxe GAFA au final. A l’époque de la mondialisation c’est évident que les impôts doivent traverser les frontières, puisque les biens et les personnes le peuvent…

Oh bah mince on vient de régler le fameux « les riches se barrent si tu les fais plus payer », tout en leur laissant la liberté de partir et de perdre la nationalité Française s’ils le souhaitent, pas de soucis on n’est pas communistes encore une fois (ils perdent alors l'accès à ce qu’ils ont cotisé pour les retraites et à la santé gratuite hein évidemment)… Je rappelle que c’est ce que font les US hein, ils sont communistes ? Et par exemple par rapport à mes mesures précédentes, l’expatrié ne paie pas les 50/60% de taxes sur les dividendes s’il garde la nationalité Française, en échange.

- Le montant de retraite versé chaque mois doit être abaissé s’il y a d'autres sources de revenus (par exemple pour 200€ de revenus en plus le retraité a 100€ en moins, un truc exponentiel qui tend vers 1 de ratio plutôt que linéaire serait mieux, et non pas de minimum vieillesse s’il a largement plus de revenus à côté), à effet immédiat évidemment, pas seulement pour les nouveaux retraités. La retraite ce n’est pas un dû parce que tu as travaillé pendant 40 ans et plus, la retraite c’est une somme versée par la société parce que tu n’es plus en état de travailler et parce que la société est humaine et ne souhaite pas ta mort. C’est au final assez proche du RSA, sauf que lui est fixe et faible, là on donne plus à quelqu’un qui a plus bossé, ça me paraît logique. Par contre si cette même personne touche 2.000€ de retraite et 5.000€ de revenus externes (immobiliers, actions etc), il n’a pas besoin de la retraite qui devient alors plutôt une sorte de garantie au cas où il perde ces 5.000. Ce faisant on réduit massivement le coût des retraites pour la communauté, parce que c’est les vieux qui ont le plus d’argent pour la plupart (on accumule et investi au fur et à mesure de notre vie : 50% du top 1% en revenu en France ont plus de 60 ans !). Et pour ceux qui ne sont pas au courant et qui ne comprennent pas cette mesure, les retraites c’est 50% des aides sociales hein. A côté la sécu (santé) 33% et seulement le reste pour les autres aides, soit autour de 15% (les fameux faignants qui coûtent un pognon de dingue, sachant que les vieux peuvent toucher les APL aussi hein). Une source ici mais c’est de toute façon quelque chose de facile à trouver.

Justement à ce sujet, l'utilisation de la sécu (santé) alors que l'on bénéficie d'aides (les classiques allocs, RSA, APL, chômage, retraite, mais aussi crédits d'impôts - ne pas les oublier ceux-là) devrait être déduit quelque part de la même manière (pas 1€ pour 1€ donc, et avec un prorata selon le montant/type de l'aide aussi, typiquement les RSA et bas chômage devraient moins y perdre que les allocs/crédits d'impôts et les mecs qui touchent 3k au chômage). Oui, si on passe 1 mois à l’hôpital (logé et nourris donc), ce qui coûte 5 ou 6 chiffres aux Etats Unis, ça ne me paraît pas déconnant de ne recevoir aucune aide durant un mois ou deux au moins, où on doit sortir un peu d’épargne pour payer le loyer et les autres charges si on en dépend. Bon après tout ça peut se faire sous conditions de ressources, on ne va pas te sauver la vie et te rendre SDF si tu vis au mois le mois sur ta retraite évidemment.

Le mieux pour tout ça serait de mettre en place une sorte de revenu universel à la place de toutes ces aides (« universel » dégressif selon les autres revenus externes, avec une énorme baisse des retraites mais pas leur entière disparition et une baisse du smic), mais ce n’est pas le plus simple à mettre en place et ça ferait rager tout l’électorat de droite, donc oublions pour l'instant.

Conclusion[tocIgnore][/tocIgnore]

Voilà j’ai terminé ! Comme je disais il manque des gros morceaux au niveau justice / politique extérieure, mais l’idée n’est pas de me présenter demain !

Bon et si l'Europe empêche de mettre en place l'une de ces mesures (je le parierai), on tente par le « chantage » (menace de Frexit) et si ça marche pas on se casse réellement. L'UE comme elle est construite ne permet pas aux pays de vouloir changer le passé alors que c'est la base en démocratie, donc oui il faut s'en barrer si ça nous met plus de bâtons dans les roues que ça nous apporte, ce qui est plus ou moins le cas je pense, malheureusement. Après je ne dis pas de le faire en mode perfide Albion vener sur leur île, mais pourquoi pas ensuite essayer de recréer une Europe de la paix (avant l'économie) avec l'Italie qui va probablement se tirer aussi à terme.

Conséquences en 10 ans de ce programme ? Fin du déficit par la baisse des retraites pour ceux qui n’en ont pas besoin et par la baisse du chômage car un peu de protectionnisme ça fait pas de mal (donc ça permet des baisses d’impôts et de charges à terme, eh oui ! Et on commencera par des baisses de charges sur les TPE et les revenus issus du salariat), ré-industrialisation partielle, reprise de confiance dans la politique en général parce que ça à l’heure actuelle c’est le problème n°1 : on n’a plus aucune confiance dans « notre direction », du coup on ne peut plus avancer car tout est critiqué, rejeté etc. (Evidemment cette reprise de confiance doit se faire en virant la classe actuelle d'incapables qui est là depuis 40 ans au moins, ils l’ont cherché hein). Peut-être au prix d'encore plus de dettes mais à terme on pourra enfin la rembourser au moins, ça changerait. Que demander de plus ?

Il ne faut pas oublier que pour acheter une maison, c’est parfaitement logique de s’endetter d’un tiers de ses revenus sur 20 ans ou plus (apparemment). Là la dette de la France est à 100% du PIB ? En gros on est à 1/3 des revenus sur 6 ans (puisque l’état récupère 56% du PIB environ), on a encore de la marge. Pas tant de marge que ça c’est sûr, mais il y en a encore pas mal. C’est une preuve de plus que de l’argent il y en a, il n’est juste pas où il faut (d’ailleurs à un moment ces gens-là étaient prêts à payer l’état pour qu’il leur en emprunte, c’est dire à quel niveau on en est, oui c’est ça les taux négatifs).

Si vous avez des remarques ou des questions, direction les commentaires ! Sur un sujet aussi épineux faîtes attention à être constructif, c’était le but de cet article. Pour moi, et je terminerai là-dessus, le libéralisme tel qu’on le connaît depuis des décennies n’est pas viable et c’est la raison de nos problèmes actuels, et ce n’est absolument pas le socialisme. Beaucoup de choses sont confondues à ce titre et les médias ne font rien pour nous aider. Déjà, le coût du travail est supérieur en Allemagne que chez nous, et nous travaillons plus qu’eux en moyenne (en temps de travail). Je croyais qu’on ne bossait pas et que le coût du travail était la raison de tous nos maux ? Sur cette seule comparaison l’argument habituel des libéraux de droite est caduc, je suis désolé. Il y a d’autres exemples assez faciles à trouver, comme le coup des impôts à 70% et plus durant les trente glorieuses dans tous les pays développés (les années de gloire du capitalisme pas vraiment libéral), donc en quoi une tranche d’imposition élevé pose soucis pour l’investissement ? Etc…

https://assets.support-vision.fr/images/55/Jadore-cette-image.jpeg
J’adore cette image, finissons par ça !

A propos de l'auteur et de ce site :

Tombé dans l'informatique étant petit tel un Obélix (à 3 ans pour être précis), j'ai la chance contrairement à ce dernier de pouvoir continuer à en prendre des "doses quotidiennes", depuis 23 ans pour tout dire . En effet je suis ce qu'on appelle un geek (un vrai, genre je joue pas à candy crush désolé) et je suis aussi développeur à plein temps maintenant... Lire la suite

Pour me contacter :

Par mail

Ce site ne comporte aucune pub et est maintenu bénévolement. Si vous souhaitez me soutenir, n'hésitez pas à m'offrir une baguette (soit 1€) !

Paypal pixel

Sinon si vous êtes sur Brave, n'hésitez pas à me faire un don d'1 BAT ! (Qu'est-ce que c'est ?)


Support-Vision - A propos - Me retrouver : Facebook ou Twitter - Contact
Ce site et son contenu sont mis à disposition selon la Licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 4.0).